Hello!

J’espère que c’est la pêche 🙂

Comme vous le savez, je suis une grande fan du style « boyish » ou communément connu comme le style masculin féminin.
Aujourd’hui on voit une féminisation de la société, dominée par le genre masculin auparavant. Je trouve que c’est une bonne chose, tant que cela ne tombe pas dans les extrêmes. J’aime l’idée d’un féminisme basé sur l’égalité homme-femme, pas une domination de l’un sur l’autre.

Petite parenthèse historique:
En France, jusqu’à la moitié du siècle dernier, le pouvoir était exclusivement détenu par les hommes. Le pouvoir des hommes touchait presque tous les domaines sociaux jusqu’à la manière de s’habiller qui leur était expressément exclusive.
Olympe de Gouge, aristocrate française, est la première à poser le concept de l’égalité des hommes et des femmes à la période de la Révolution Française (1791). S’ensuit un mouvement des suffragettes (la « première vague »), qui (pour résumer grossièrement) se battent pour obtenir les mêmes droits civiques que les hommes (suffrage universel). En 1946, les femmes gagnent le droit de vote ( ouf! ).
A partir de 1949, la « deuxième vague » voit émerger plusieurs activistes féministes dont Simone de Beauvoir, qui dans « Le deuxième sexe » change l’image de la femme et la dissocie de la mère. A partir de mai 1968, le féminisme change de forme et se politise: le contexte devient favorable aux réformes, aux avancées sociales. Le MLF (Mouvement de Libération des Femmes) est créé vers 1968. L’amour libre (l’absence de régulation par la loi des relations amoureuses engagées librement) se « généralise » suite aux réformes de dépénalisation de l’avortement, du droit à la contraception. On parle enfin de libération de la femme!
Les années 80 voient des années de réformisme féministe beaucoup plus pacifiste. On y intègre dans ses conceptions les limites de l’hétérosexualité, de ce qu’est être une femme, questionne le dialogue homme/femme…
Dans tout cela, retombons sur la mode avec une belle anecdote qui illustre qu’en droit des femmes, tout n’est pas acquis:
Saviez-vous que le port du pantalon par les femmes était interdit en France par la loi… jusqu’en 2012? (loi abrogée en 2012 mes dames!!)

( Source : ici )

La petite histoire du smoking féminin:
Ainsi on comprend mieux pourquoi, au début du siècle (un temps pas si lointain finalement), le port de « costume d’homme » sonnait comme « un scandale », comme en témoignent les faits dans les années 30 avec Marlène Dietrich dans le film « Coeurs brûlés ». En 1966, Yves Saint Laurent déconstruit l’ordre social et ose introduire en haute couture « le complet smoking » pour femme, cette veste pourtant réservée aux hommes et portée par les hommes dans les fumoirs. Outre son action bénéfique à l’émancipation de la femme et sa contribution à nos chères garde-robes, YSL équilibre en quelque sorte le rapport de force homme/femme en donnant aux femmes un puissant attribut de pouvoir… tout en l’adaptant à nos courbes pour sublimer notre féminité.

( Source photo : ici )
En portant un costume, vous perpétuez l’action féministe en quelque sorte les filles 🙂
Cela dit, en faisant abstraction du côté féministe, il faut avouer que le smoking apporte élégance et raffinement à notre silhouette comme peu de pièces dans notre garde-robe. Et rien que pour cette raison, c’est un must have!

On peut le mixer avec des pièces plus féminines comme le short ou opter pour le modèle sans rien en-dessous pour un effet ultra sexy et glam à la fois.

En attendant de rêver de porter un costume YSL, j’ai opté pour une veste smoking avec une chemise blanche intégrée à cette dernière à col cassé. Je l’ai portée avec un nœud papillon noir et un mouchoir de poche blanc.

Pour le bas, j’ai choisi un pantalon de tailleur noir avec une ceinture en satin brillant pour une touche sophistiquée.

J’ai rehaussé cette silhouette avec une jolie touche féminine : les sandales à talons à lacets, une pochette rouge pour un peu de couleur et pour finir un chapeau en feutre noir et mon manteau militaire adoré car il fait encore froid. Eh oui vivement les beaux jours!

Et c’est parti pour un look boyish, sobre et glam pour changer des robes que j’adore arborer pour les grandes occasions!

Allons voir ce look masculin féminin!

A très bientôt!

Bisous bisous

Holy

 

 

 

 

 

Manteau : Zara

Veste de smoking : BCBG Max Azria (old collection) similaire ici et ici

Pantalon : The kooples

Chapeau : Pimkie (old collection) similaire ici et ici

Nœud papillon & mouchoir de poche : H&M dispo ici

Chaussures : Zara

Montre : Guess

Sac : Lancaster Paris 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires sur “En smoking s’il vous plaît!”

  1. Tu as bien raison de rappeler tout cela car effectivement longtemps le pantalon a été interdit à la femme même dans les sociétés. ENFIN un look avec de l’écriture…. ça fait du bien et ça change de tout ce que l’on peut voir. Bravo ma belle et merci pour ce joli historique et tes belles photos. Bises <3

Laisser un commentaire