Hello!

J’espère que c’est la pêche. Pour ma part, c’est carrément la forme avec le retour du grand soleil à Paris cette semaine. On retrouve enfin le printemps ou plutôt direct l’été 🙂

On va pouvoir sortir les jolies petites robes fleuries et colorées et sandales en sirotant un petit cocktail en terrasse!

Mais en attendant, je vous montre une tenue chic en décontraction que j’adore arborer en ce moment.

Un basique de notre vestiaire, j’ai nommé « la chemise blanche ». Elle est intemporelle, chic et cool à la fois. Son avantage incontestable est qu’elle va avec n’importe quel style que ce soit dans sa version « loose » avec un denim pour un style décontracté, dans sa version classique avec une coupe droite ou slim avec une jupe droite en mode « working girl ». Et on peut même la piquer à notre mec. Autant de raisons pour laquelle je lui voue une fidélité inéluctable.

Pour cette tenue, j’ai choisi ma chemise blanche à la beauté épurée avec une coupe parfaite. Elle n’est ni large ni slim. Elle est d’apparence simple mais pas tant que cela. Elle a une poche sur la poitrine et les longueurs des poignets sont asymétriques. C’est le genre de détail subtil qui me fait craquer.

Par ailleurs je l’ai mixée avec un jean style « boyfriend » qui donne ce côté « casual » à ma tenue. On débraille un peu ce look. J’aime la diversité de styles et l’association « chemise et denim » fonctionne à tous les coups, la bonne combinaison. 🙂

La mode est un terrain de jeu expérimental. Et à ce titre, j’ai associé le tout à un blazer à carreaux fenêtres ou motif « windowpane ». Eh oui ces motifs se prénomment ainsi et je viens de l’apprendre aussi en parcourant le blog masculin Parisian Gentleman spécialisé dans l’élégance masculine. (J’adore parcourir ce blog pour son côté instructif en matière d’élégance et les belles plumes des rédacteurs du blog, ajouté à cela l’humour de Hugo Jacomet son fondateur qui n’appartient qu’à lui). Ainsi on y apprend que le motif « windowpane » était à l’époque réservé aux vestes de sport au style « casual » mais qu’on le retrouve de plus en plus aujourd’hui sur les costumes formels.  Ici le lien de l’article pour les intéressés.

Cette veste ne coûte pas très cher, hélas la matière n’est pas de grande qualité ce qui ne permet pas d’avoir un tombé parfait. En revanche elle a une belle coupe et c’est une veste croisée avec deux rangées de boutons (connue sous le nom de « double breasted »): ce type de veste est selon moi le summum de la classe!

Pour résumer, j’ai voulu avec ce look mêler élégance et fantaisie, formel et décontraction. Le blazer avec son allure sévère et les épaulettes masculines s’adaptent très bien au style féminin mais j’ai retroussé les manches pour le côté « relax ». J’ai ceinturé la veste pour féminiser la silhouette. Le jean « destroy » déstructure le look et on termine sur une note fantaisie et féline avec des escarpins motif léopard.

Allons voir cette tenue chic et nonchalante à la fois!

A très bientôt!

Bisous bisous

Holy

 

 

 

Veste à carreaux : Stradivarius dispo ici

Chemise : Pimkie (sold out) similaire ici, ici et ici

Jean boyfriend : Sold out similaire ici et ici

Collier : H&M

Ceinture : Mango

Sac : Zara (old collection) similaire ici

Chaussures : Zara dispos ici

Lunettes : Mister spex

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires sur “La veste à carreaux en toute décontraction!”

Laisser un commentaire